Photo VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne


VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

Antoinette Fouque soutient la cause des femmes dans le monde entier

Antoinette Fouque (Leparisien) s'exprime aux Nations Unies comme sur toute la planète pour prendre la défense des femmes. Toutes les luttes ont été soutenues par la militante. Lors d'une manifestation parisienne du MLF, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement européen. Antoinette Fouque siège au parlement de Strasbourg entre 1994 et 1999, après avoir fait campagne avec le MRG. L'AFD se bat pour juguler la poussée des extrémismes de tous bordsdès lors que les droits des femmes sont toujours menacés actuellement.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

Elle passe une enfance paisible dans un quartier populaire de Marseille. De ses années passées dans un milieu ouvrier, Antoinette Fouque conservera toute son existence un enracinement politique marqué à gauche. Elle a de qui tenir dès lors que son père est un militant communiste. Antoinette Fouque fait en premier lieu ses études à Aix-en-Provence puis s'installe à Paris pour ses études de Lettres. Elle rencontre son époux, René Fouque alors qu’elle est à l'université.

Elle crée Les Editions des femmes au tout début des années 70. Les Librairies des femmes voient le jour à la même époque. Les lecteurs ont pu découvrir de multiples écrivaines grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui met en avant des centaines de livres dédiés à la création des femmes. Les librairies inaugurées par Antoinette Fouque sont ouvertes de 11 heures à minuit, ce sont des lieux d’échanges. Elle ouvre une première boutique du côté de Saint-Germain-des-Prés à Paris, où elle propose les livres publiés par des femmes.

Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque se met en retrait du Mouvement de libération des femmes quand elle part pour les USA. Le MLF est alors en proie à des luttes intestines et a de moins en moins de militantes. Elle a fondé le MLF avec l'appui d'autres militantes. Des militantes choisissent de déclarer le MLF comme une association, à la fin des années 70. A son retour des USA, en 1989, Antoinette Fouque crée une autre organisation l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Antoinette Fouque, la créatrice de la féminologie

Antoinette Fouque déteste les "-isme", qui renvoient à une idéologie. Elle imagine alors le terme "féminologie". L'écrivaine développe la féminologie dans plusieurs ouvrages. Antoinette Fouque se distingue de Simone de Beauvoir et sa notion du deuxième sexe.